les 6e5 au centre horticole

Le centre horticole contient 300 000 plantes dont 560 variétés différentes. Entretenu par 40 salariées ,plus 100 jardinier repartis sur les six communes (Annecy, Annecy-le-vieux, Seynod, Pringy, Meythet, Cran-Gevrier).

Le centre  était autrefois avenue des barattes .

Modernisé depuis le changement de place , maintenant l’eau, le chauffage et les serres sont gérés par un ordinateur, alors qu’avant tout était fait par les employés!

Alice  et Sixtine 

Le centre fait 3 hectares , il y a 140 employés , parmi ses employés , il y a des jardiniers , des élagueurs , des bucherons et des décorateurs.

 Avant le centre était en très mauvais état surtout qu’ils faisaient tout à la main…. Aujourd’hui, il est neuf et moderne et tout est géré par ordinateur!

                    

                                             AVANT                                                                             APRES

Samy et Mathias

Au centre, ils ont une serre avec des décorations qu’ils ont faites: un hôtel à insectes,  des bouteilles avec des plantes a l’intérieur, et aussi des des plantes carnivores !

Grace au recyclage nous pouvons faire des maisons pour les plantes.

JULIEN et Anthony

 

 La serre tropicale se compose de plantes exotiques qui sont importées d’autres pays,dont un grand ficus tressé depuis son plus jeune age .Il y a aussi des bananiers et un oiseaux de paradis.

Ces plantes sont destinées a aller dans des bureaux de Mairie par exemple .Eudoxie

 

La serre tropicale est une salle avec des plantes tropicales. Cette salle est chauffée à plus de 20 degrés même l’hiver. Les jardiniers se servent de ces plantes pour décorer les mairies,les églises…

Louise & Romane

AU CENTRE ILS PLANTES DES GRAINES GRACE AU SEMOIR :

ON TOURNE UNE MANIVELLE, QUI FAIT BOUGER DES PETIT TUBES ,QUI ASPIRENT LES PETITS GRAINES , QUI TOMBENT DANS DES PETITS POTS REMPLIS DE TERREAU. PUIS ILS SONT ENMENES DANS UNE GRAND SALLE QUI S’ APPELLE LA SERRE DE MULTIPLICATION POUR QUE LES PLANTES GRANDISSENT . 

CETTE MACHINE  LEUR DONNE UN AVANTAGE CAR ILS N’ ONT PAS LE FAIRE A LA MAIN. MAIS HÉLAS LE SEMOIR FAIS BEAUCOUP DE BRUIT.

Maïa

 

La serre de multiplication

C’est la ou on met les plantes le temps qu’elles grandissent .

Au début ils plantent des graines dans des alvéoles remplies de terreau.Ensuite ,ils attendent quelles grandissent pour les mettre dans la rempoteuse pour les mettre dans des pots plus grands.

Logane et Lara

 

LA REMPOTEUSE

c’est une machine qui sert à mettre les petites plantes dans des pots plus grands.

il y a 3 personnes qui travaillent dessus:

– la première personne s’occupe de mettre les pots sur les tapis et une machine fait couler de la terre dans les pots.

la deuxième personne s’occupe de mettre les petites plantes dans les plus grands pots

-la troisième s’occupe de récupérer les nouveaux pots et les pose sur les palettes et ces palette partiront dans la serre d’élevage pour que les plantes grandissent.


 

Chahine et clement

 

LA SERRE D’ ÉLEVAGE

La serre d’élevage est remplie de petites plantes plantes. Pour l’arrosage ( 15 minutes par jour , soit le matin soit le soir):

soit un fil arrose chaque plante au goutte à goutte

soit une autre machine appelée rampe d’arrosage arrose les pots de façon automatique

Quand les plantes sont assez grandes, les jardiniers viennent les chercher pour les mettre dans les communes d’Annecy

Sacha et Nino

 

RÉCUPÉRATEUR D’EAU

L eau est récupérée par les toits inclinés des serres et coule dans des gouttières qui vont ensuite sous la terre et l’eau est recupérée dans une cuve et envoyée dans un immense matelas d’ eau. Ce matelas peut contenir 500 mètres cubes d’eau (=1 mètre cinquante de hauteur maximum)

thomas hugo

ATELIER REPIQUAGE

Nous avons pris des pots, nous les avons rempli de terre. Puis déterré des plantes puis nous les avons repiquer dans des petits pots

pour voir si elles allaient repousser

Les plantes que nous avons repiquées s’appellent des Ancolies

EMILE et

YANIS

Le repiquage

Comment repiquons une plante ?

Dans des petites barquettes , on a mis de la terre et on l’a humidifié.

Ensuite nous avons pris un pic pour déterré des petites boutures et pour ne pas arracher

les racines de la bouture.

  Après nous les avons planté dans les pots pour ensuite les apporter au collège ou chez nous.

Maëlle

et

Olivia

 

Auteur de l’article : Céline Montagne